ALI BANGO VIENT DE VIRER SON FRÈRE DU PALAIS

Ali Bongo a-t-il vraiment encore tous ses sens? Son AVC a-t-il tourné son cerveau à l’envers ou effacé les liens familiaux ? Est-ce vraiment lui-même qui fait ce ménage tout autour de lui en se coupant de ses racines? A-t-il bu une potion magique pour être envoûté et sous l’emprise de Brice Fargeon qui est devenu l’homme à tout faire de Sylvia Bongo ?

Quelques jours seulement après avoir remercié de la présidence gabonaise sa sœur aînée Pascaline Mferri Bongo, Ali Bongo vient de se débarrasser  de son petit demi-frère Frédéric Bongo. Le frère du chef d’État gabonais, lieutenant-colonel, était jusqu’à mardi soir responsable des services spéciaux de la garde républicaine. Il a  été viré  du palais du Bord de mer et envoyé dans un placard diplomatique en Afrique du Sud.

Un an après son AVC, Ali Bongo qui apprend encore à marcher en s’appuyant sur une canne, est tellement actif au palais qu’il risque même se débarrasser de ses cuisiniers et jardiniers. Depuis  octobre, on croirait qu’un marabout lui aurait révélé que c’est sa famille qui voulait le tuer en lui envoyant un AVC . Alors, il les nettoie comme des microbes nuisibles pour sa santé et sa sécurité au palais présidentiel .

Après le conseil des ministres du 2 octobre où il a mis à la porte de la présidence Pascaline Mferri Bongo de son poste  de Haut représentante d’Ali Bongo, voilà le tour de Frédéric Bongo, l’oeil et l’oreille des services secrets , directeur général des Services spéciaux. Une éviction qui fait parler au Gabon. Que se passe-t-il dans la famille Bongo ?Il se dit qu’Ali Bongo a décidé de mettre fin aux fonctions de son demi-frère parce qu’il était
en froid avec le directeur de cabinet présidentiel, Brice Fargeon qui a le vent en poupe.

Depuis la maladie d’Ali Bongo, Frédéric Bongo était en disgrâce et presque mis en quarantaine . Il n’avait même plus  le droit d’approcher les résidences privées d’Ali Bongo de Libreville. Une mise à l’écart progressive donc, couronnée mardi soir par son éviction totale des services spéciaux de la présidence gabonaise, le service de renseignement privé d’Ali Bongo en charge notamment des écoutes téléphoniques des citoyens jugés hostiles au régime.

Téléguidé par son directeur de cabinet qui fait des tournées dignes d’un chef d’État Ali Bongo a donc décidé de virer celui  son frère  Frédéric Bongo qui pouvait lui faire ombrage . Le demi-frère d’Ali Bongo sera désormais attaché militaire de l’ambassade du Gabon en Afrique du Sud. Une rétrogradation et un signal pour ceux qui pouvaient encore douter de la montée en puissance de Brice Fargeon dans les sphères du pouvoir gabonais. Frédéric Bongo est remplacé à son poste par le colonel Brice Clotaire Oligui Nguema, un proche parmi les proches de Brice Fargeon. Fargeon est donc le vrai patron du Gabon.

(Visited 15 times, 1 visits today)

Articles Similaires

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *