KINSHASA : OPÉRATION KANGA KULUNA…

 

Opération « Kanga kuluna » depuis ce matin dans la commune de matete. Une cinquantaine de jeunes arrêtés par la police. Des innocents tout comme de réels gangsters sont mis aux arrêts.

Les policiers pénètrent les maisons de force, des maisons parfois ciblées, parfois au tir au sort. Ils prennent tous les jeunes qui s’y trouvent.

Un papa, la quarantaine révolue, a été arrêté alors qu’ils étaient sous la douche. Il a juste eu le temps de mettre un pagne rapidement pour se couvrir, après que sa nudité ait été vue des habitants de la parcelle.

Opération salutaire, mais comme d’habitude, des dérives qui ne manquent pas… En soit, les policiers envoyés sur terrain pour l’opération, en mon sens, n’ont aucune stratégie propre, ciblée et fiable pour opérer.

Les jeunes arrêtés, innocents ou pas connaîtront leurs sorts une fois devant l’OPJ. Ceux qui sont reconnus comme étant réellement des gangsters, sont mis aux arrêts, et ceux qui sont jugés innocents sont relâchés, mais moyennant le payement d’une somme exigée, qui varie entre 50$ ( discutable ).

La police annonce qu’elle va mener l’opération cette nuit de manière dense pour dissuader les gangsters (Kuluna) d’opérer, car c’est très souvent en pleine nuit que les jeunes belliqueux se mesurent, semant la panique dans les quartiers.

Opération salutaire, mais méthodologie à revoir.

CONTEXTE

Cela fait maintenant plus de trois semaines que les jeunes de deux quartiers de Matete s’affrontent à l’arme blanche, un conflit entre le quartier Mongo et Bateke. À l’origine, un jeune du quartier Mongo qui aurait été tabassé par une jeune du quartier « adverse ». Il s’agit d’une histoire de rivalité entre les deux jeunes.

(Visited 9 times, 1 visits today)

Articles Similaires

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *