NYAGALAKATA

Au départ à l’époque coloniale ce ne fut pas une injure.

Les blancs de Kinshasa avaient leur tribunal à Kalina l’actuel Gombe. C’est là que tous leurs procès se tenaient, leurs plaintes, leurs conflits et leur pénalités y étaient gérés à l’européenne. Seuls les noirs dits évolués de l’époque pouvaient y être aussi jugés, mais injustement (face aux blancs).

Tandis que sur l’avenue Nyangara (avenue nommée du nom d’un notable Nyangara, évolué de l’époque et premier occupant de cette avenue) dans la commune de Kinshasa se trouvait le tribunal des nègres, les autochtones colonisés.

Ce tribunal aux allures coutumières traitait tous les différends, conflits et plaintes entre les nègres, donc le sous-peuple. C’est le notable Nyangara qui y était le Juge principal car expert formé par les belges et maîtrisant mieux les us et coutûmes éthniques du Congo-Belge.
Chaque fois qu’un nègre venait demander justice aux blancs, ces derniers faisaient une recommandation formelle par écrit en français et par bouche en disant au plaignant nègre  » Kenda Nyangara akata ! ». Ce qui signifiait  » Va au tribunal de Nyangara, qu’il juge ! ».
C’est par défaut de prononciation que plusieurs illettrés nègres et blancs disaient « Nyangala akata ».

C’est avec le temps que les noirs évolués et certains blancs qui accèdaient au tribunal de Kalina commencèrent à minimiser les sous-peuples qui étaient de la juridiction de Nyangara car illettrés, indigènes et barbares les qualifiaient-ils.
Après des années cette phrase « Nyangara akata ou Nyangala akata » a tellement pris la forme péjorative que les gens préféraient désormais régler à leur façon leurs dualités au moment et à l’endroit anarchiquement voulus.
C’est ainsi que le groupe de mots « Nyangala-akata » simplifié « nyangalakata » devinrent un qualificatif d’une personne de sous-fief, insolente, indigène, barbare, sans instruction et aux allures animales.
Voilà !

(Visited 12 times, 1 visits today)

Articles Similaires

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *